Comment éviter le Mouse Jacking

Avec le développement de l’informatique et de l’électronique dans nos véhicules, nous avons voulu croire que nos voitures seraient de mieux en mieux sécurisées.

Des systèmes antivol avec des milliards de combinaisons impossibles à deviner, un coupe circuit intelligent qui empêche le démarrage de la voiture, … Une carte qui remplace les clés et évite d’avoir à fouiller dans votre sac, … Vous vous approchez de votre véhicule, et miracle de l’électronique, il vous reconnait, s’ouvre, et s’il faut encore démarrer, c’est uniquement en appuyant sur un bouton.

Toute la voiture est aujourd’hui pilotée par l’électronique !

On en est arrivé à un point tel, qu’aujourd’hui, lorsque vous emmenez votre voiture au « Garage », la première des opérations qui est effectuée est celle du téléchargement des données en branchant la « valise » via le connecteur de votre véhicule.

Mais la sécurisation apportée par l’électronique a été mise en échec par… l’électronique !

On trouve aujourd’hui sur internet, assez facilement, et pour juste quelques centaines d’euros, des appareils destinés à hacker votre voiture. En vous approchant de votre véhicule, l’appareil « discute » avec l’électronique de votre voiture, exploite une faille de sécurité, et désactive toutes les protections.

En fonction du modèle, quelques secondes suffisent à détruire toute la sécurité de votre véhicule. Plus de sirène, plus de barrières, la voiture s’ouvre avec bienveillance à votre voleur hi Tech.

Ce type de vol a été nommé « Mouse Jacking » et signe des temps, il occupe de plus en plus une place de choix dans les médias d’information compte tenu de sa vitesse de progression (74% des vols commis par voie électronique ! source : Le Figaro)

Car une double problématique se présente : Non seulement votre véhicule disparait, mais il disparait sans aucune effraction. Et les Assureurs, aujourd’hui, ne sont pas enclins à considérer cela comme un « vol avec effraction », seul type de vol couvert.

Alors en attendant que les assureurs s’adaptent aux méthodes de vol actuelles pour couvrir les risques réellement encourus, il est sage decanne-antivol-voiture-06-b-okl6088

considérer la protection de son véhicule via un moyen physique : Canne antivol, antivol frein à main, sabot de Denver, … les bonnes vieilles méthodes restent sûres et efficaces ! Et si jamais on en veut vraiment à votre véhicule, l’effraction sera caractérisée, ce qui sera un moindre mal.

 

Les solutions de protection physiques de votre véhicule contre le mouse jacking existent à partir de 18.50 Euro seulement, s’installent en quelques secondes, et sont un signe de protection visible de l’extérieur, qui aura un effet dissuasif certain.

Canne Antivol 16.90 Euro

Antivol Voiture Batte de Baseball 18.50 Euro

Antivol de Voiture sur Frein à main 20.00 Euro

Sabot de Denver 94.00 Euro

 

 

 

 

 

 

3 réflexions au sujet de « Comment éviter le Mouse Jacking »

  1. Moi qui croyait que cela s’appelait un car-jacking!C’est vrai que l’électronique estr de plus en plus présente comme le numérique dans les véhicule.Pour l’instant cela n’est pas une amélioration de la securite.C’est même le contraire.Si votre voiture est volée par un hacker vous n’êtes pas couvert.

Les commentaires sont fermés.