Caméra IP WIFI GUIDE D’ACHAT 2018

A quoi ça sert ?

Une caméra IP (Internet Protocole) Wifi est une caméra de surveillance qui utilise votre réseau Internet soit par câble réseaux, soit en Wifi. Elle transmet les vidéos, les images, et les signaux de commande comme le pilotage de la caméra motorisée (pan/tilt/zoom). A distance elle permet de recevoir une alarme, écouter une conversation à distance, communiquer vocalement à distance et visualiser etc…

Comment choisir sa caméra IP ?

Comment choisir sa caméra IP

Deux choix se posent : Sans fil ou filaire ?


Sans fil (Wifi), la caméra IP ne nécessite aucuns travaux et ne détériore aucunement la décoration fraîchement refaite de votre maison. Elle rassurent les personnes « anti trous et fils disgracieux ». Elle s’installe très rapidement, avec seulement une alimentation électrique et utilisant le réseau Wifi de votre box Internet.

 

Reliée en « filaire » à votre box Internet à l’aide du câble Ethernet RJ45 (généralement fourni), elle a l’avantage de ne jamais subir de perte de connexion, rendant plus sécurisante pour les utilisateurs les plus soucieux. La distance n’est pas un souci car même si la caméra se trouve éloignée de votre box Internet, vous pouvez opter pour un câble RJ45 de grande longueur (80 mètres maximum). Si par exemple, vous envisagez d’installer une caméra IP à proximité de votre portail, il conviendra donc de choisir la connexion en câble réseaux catégorie 5 car votre box ne délivrera peut être pas de WIFI en lieu et place de votre portail.
Il existe divers modèles de caméras IP et elles s’adressent à tous, particuliers, professionnels, maisons individuelles, entreprises, commerces. Le plus important est de trouver celle qui correspond exactement à vos besoins.

Fixe ou motorisée

Caméra sans fil
Les caméras IP motorisées dites « PTZ » (Pan, Tilt et Zoom) sont pilotables à distance et capables de faire des « balayages » manuels ou automatiques, horizontaux (330° max) et verticaux (90°); elles permettent ainsi d’avoir le champ de vision le plus élargi de la zone à surveiller.
Elles sont généralement utilisées de manière ponctuelle lors d’une détection de mouvement par exemple, et servent pour réaliser des levées de doute. En vous y connectant simplement, effectuez des « balayages » pour surveiller chaque coins de vos pièces, entrepôts, ou les extérieurs comme les parkings et allées. Vous pouvez enregistrer en même temps vos images. L’enregistrement en détection de mouvement est généralement utilisé avec ce type de caméra.
Caméra fixe

Les caméras IP fixes permettent la surveillance d’une zone bien définie. Lorsqu’elles sont équipées d’une fonction vari-focale, elles offrent la possibilité d’effectuer directement sur la caméra, un réglage supplémentaire au cadrage, rendant une certaine zone de surveillance « agrandie ».
Elles peuvent également être équipées d’un zoom optique et/ou d’un zoom numérique.

Avec ou sans Zoom ?

Il convient de différencier deux fonctions de zoom :

Le zoom optique est généralement intégré au capteur de la caméra et permet d’agrandir une zone de surveillance bien définie.

Le zoom numérique est l’action d’agrandissement dans l’image même sur votre écran de téléphone portable ou sur un moniteur. Attention, dans les deux cas, un zoom trop important peut rendre votre image beaucoup moins nette donc floue.

Il convient de privilégier un zoom optique qui permet de garder la finesse et la définition de l’image.

Caméra FISHEYE ou hémisphérique

Caméra Fisheye 360°

Les caméras IP Hémisphériques dites Fisheye « Œil de poisson » ont elles, la particularité de vous offrir une vision maximale grâce à leur angle de vision à 360°car elles permettent une surveillance dans tous les angles en même temps. Autant dire que placée au centre d’une pièce, elle peut aisément remplacer 4 caméras fixes.

Microphone et/ou haut parleur

Certaines caméras sont équipées de dispositifs d’écoute tels que la possibilité de prendre la parole et/ou d’écouter ce qui se passe à distance. Cette fonctionnalité audio (présente sur certaines caméras IP) se gère depuis l’application Smartphone et fonctionne comme un Babyphone par exemple. Elle est particulièrement appréciée des personnes qui souhaitent une caméra IP pour surveiller et écouter un enfant ou bébé, une personne seule et âgée, même vos animaux domestiques restés seuls durant votre absence peuvent bénéficier d’une surveillance d’appoint.

Qualité et résolution

Résolution caméra de vidéosurveillance
La qualité des caméras IP est déterminée par l’optique qui la compose au niveau de la lentille et du capteur. Leur angle de vue est généralement situé aux environs de 70° (objectif fixe).
On appelle définition ou résolution, la qualité de l’image transmise par la caméra. C’est grâce à elle que vous pouvez obtenir des détails et précisions sur les zones surveillées. Par conséquent selon la surveillance que vous souhaitez faire (par exemple identifier une personne à 3 mètres ou lire une plaque d’immatriculation en mouvement à 30 mètres), vous devez opter pour la caméra dotée de la résolution qui répond exactement à vos besoins.Résolution HD

Vision nocturne

Vision nocturne
La vision nocturne est obtenue grâce à des leds disposées tout autour du capteur qui permettent dès une illumination minimale de capter un mouvement et diffuser les images et leur enregistrement (si souhaité) en noir et blanc. Elle peut varier en fonction du modèle et des performances techniques de la caméra IP. Il existe aussi, des caméras dites « starlight » qui permettent, même de nuit, d’avoir une image en couleur ! Incroyable, vous serez bluffés.

Enregistrement

Enregistrement sur carte SD
Dans la majorité des modèles de caméras IP, elles sont équipées d’un port SD qui vous permet de stocker et sauvegarder l’enregistrement des images (photos et/ou vidéos). Les cartes mémoires SD existent en plusieurs capacités de stockage en fonction de vos fréquences d’enregistrement. Pour retrouver vos fichiers sauvegardés, vous y accédez directement de votre ordinateur via un logiciel PC (fourni)Inutile de déposer la carte SD qui se trouve insérée à 3 mètres de haut ! Les images enregistrées peuvent également être stockées et sauvegardées sur un « Cloud » ou sur un serveur FTP (nécessité d’un paramétrage sur votre box Internet).

Intérieures et/ou extérieures

Les caméras IP Wifi peuvent être installées en intérieur comme en extérieur. En fonction de leur IP (Indice de Protection – IP44 ou IP67) les caméras IP Wifi extérieures sont protégées au minimum contre les projections de pluies et de poussières (il existe plusieurs IP en fonction de l’exposition de la caméra et du lieu ou pays).
Une caméra extérieure peut être installée en milieu intérieur mais la réciproque n’est pas valable.
Donc à vous de choisir : intérieure, extérieure ou pourquoi pas les deux ?!

Détection de mouvement

Notification détection de mouvement
La majorité des caméras IP possèdent la fonction « détection de mouvement ». Celle-ci vous permet de recevoir une notification dès que la caméra détecte un mouvement dans son champ d’action. Elle se paramètre depuis l’application et permet, en cas d’absence de votre maison ou bureau, de recevoir une alerte de mouvement. Vous n’avez plus qu’à vous connecter à votre caméra afin d’effectuer une levée de doute.Attention, cette fonction reste intéressante en intérieur, par contre en extérieur, vous pourriez recevoir des dizaines de notifications inutiles suite aux passages d’un oiseau devant la caméra. Un réglage de la sensibilité peut atténuer cet effet, mais au risque de manquer l’enregistrement d’un événement important.

Comment installer une caméra ip ?

Installer une caméra IP

Sans fil ou filaire

Tout d’abord, vous devez brancher la caméra IP Wifi sur une prise de courant pour l’alimenter (via le transformateur fourni). Téléchargez l’application correspondant à votre caméra. Il existe deux types de reconnaissance des caméras : par flashcode (Qrcode) ou la « reconnaissance automatique ». Pour celles fournies avec un QR Code, vous devez simplement le scanner à l’aide de votre application, elle sera alors tout de suite identifiée et vous pourrez visualiser l’image en direct. Cela prend 5 minutes maximum.

Pour la configurer en Wifi, accédez aux paramètres avancés, sélectionnez le champ Wifi, elle scannera tous les réseaux à proximité. Une fois que vous trouverez votre box Internet, sélectionnez-la et renseignez la clé Wifi de votre box. Après quelques minutes, elle sera connectée et apparaîtra « en ligne » sur votre application. Vous pouvez alors débrancher le câble RJ45 et l’installer où bon vous semble.

Il est impératif d’avoir une réception Wifi satisfaisante à l’endroit où vous souhaitez l’installer sous peine d’une connexion pauvre en flux, ce qui en résulterait des images saccadées ou de mauvaise qualité.
C’est votre choix, filaire ou Wifi, dans tous les cas, la caméra IP Wifi vous rend de précieux services en matière de surveillance.

Intérieure ou Extérieure ?

Que vous souhaitiez installer votre caméra IP Wifi dans votre salon ou pour surveiller les abords de votre maison, et en fonction du type de surveillance que vous voulez effectuer, il y a quelques petites règles à observer. La hauteur idéale est aux environs de 2.20M/2.30M. Si un obstacle se dresse dans la zone que vous voulez observer, il conviendra alors de déplacer votre caméra jusqu’à atteindre la zone souhaitée (végétation, mur, etc…). Le positionnement est idéal, lorsqu’il répond à un seul besoin.
« Je veux voir l’ensemble de la cour » La caméra se positionne le plus haut possible.
« Je veux voir qui entre dans mon allée » La caméra se trouvera soit à proximité du passage pour bien identifier les véhicules et visages, soit à une certaine distance mais à partir de laquelle le zoom numérique ou optique permettra de régler l’image uniquement sur l’entrée et dont la résolution de qualité supérieure (1080P – 1920×1080) permettra d’identifier clairement les personnes au volant de leurs véhicules.

Distance (et distance vision nocturne)

De manière identique que pour le positionnement en hauteur et en angle de surveillance, vous devez définir au préalable la portée que vous souhaitez pour votre caméra IP. La portée c’est en quelque sorte la distance à partir de laquelle vous voulez effectuer une surveillance. De jour, votre caméra IP est capable de « voir » aussi loin que pourrait le faire l’œil humain. La distance nocturne elle, est un peu différente. On pourrait la comparer à l’éclairage des phares de votre voiture pour pouvoir distinguer la route. La vision nocturne de votre caméra c’est celle qu’elle sera capable d’effectuer de NUIT. Elle est possible grâce aux LEDS infrarouge positionnées autour du capteur. En fonction du nombre de LEDS, elle sera de plus ou moins longue portée. Vous devez déterminer quel type ou besoin de surveillance nocturne vous désirez et choisir aussi votre caméra IP en fonction de ce critère.

Comment configurer ma caméra ip ?

Connexion réseau ou GSM

Selon le modèle pour lequel vous optez, les caméras IP utilisent le réseau de votre box Internet (en RJ45 et/ou en Wifi) ou le réseau GSM.
Petite explication : une caméra IP GSM utilise le réseau du même nom pour transmettre les alertes de détections de mouvement notamment par MMS. Pour ce faire, vous devez vous procurer une carte chez un opérateur mobile, qui vous enverra sur votre téléphone portable, lors d’une détection de mouvement, les photos en format JPEG.
Si elle offre un certain avantage aux utilisateurs ne possédant pas de box Internet à proximité de la caméra, elle nécessite cependant un bon réseau GSM et ne se dispense pas d’une alimentation électrique.
Par exemple, pour un agriculteur qui souhaiterait surveiller une parcelle de ses terres, une caméra IP GSM pourrait lui convenir, à la condition quand même, d’amener l’électricité à l’endroit où il envisage de positionner sa caméra. Certaines peuvent fonctionner sur batterie pendant plusieurs heures (de 12 à 48 heures).

Paramétrage complexe ou pas ?

Le paramétrage via la box Internet se fait avec simplicité et prend quelques minutes (voir Comment installer une caméra ip ? Sans fil ou filaire). Aucune connaissance technique n’est nécessaire. Vous n’avez qu’à suivre les instructions claires et explicatives de la notice fournie et vous laisser guider par l’application Smartphone intuitive et rédigée Français.

Notification (détection de mouvement = alerte Email)

La notification de détection de mouvement se paramètre très facilement via l’application de votre caméra. Rendez-vous dans les réglages/paramètres avancés, vous sélectionnez la sensibilité bas/moyen/haut ou maximum. Si un mouvement est détecté par votre caméra, celle-ci vous enverra une notification afin de vous en avertir.
Il convient de prêter attention à l’endroit où vous positionnez votre caméra. Pour exemple, si celle-ci est installée en extérieur, il peut y avoir de la végétation ou un animal qui « passe » dans le champ d’action de votre caméra. En mode « détection de mouvement », votre caméra vous enverra une alerte. Inutile de préciser que cela peut donner lieu à beaucoup de notifications en un rien de temps !! C’est un critère à prendre en compte au moment de l’installation de votre caméra.

Comment visualiser et contrôler ma caméra IP ?

Grâce à l’application en Français disponible sur les plates formes Appstore et Playstore pour les Androïd, vous accédez et pilotez à distance, votre caméra IP. Vous pouvez visionner en direct ce qui se passe chez vous, même si vous vous trouvez à des centaines de kilomètres !
Il est également possible d’utiliser le logiciel PC fourni avec votre caméra ce qui vous permet de vous connecter à son réseau et d’accéder à tous les paramètres et réglages, de consulter et gérer les enregistrements stockés sur la carte mémoire SD (pour les caméras en disposant). Vous pouvez même conserver et sauvegarder vos enregistrements sur un « Cloud » ou sur un serveur FTP sécurisés.

Enfin, l’ensemble des caméras IP est compatible avec toutes les versions de Windows. Pour les possesseurs de Mac, il convient de consulter les caractéristiques techniques de la caméra IP que vous êtes sur le point d’acquérir pour en vérifier la compatibilité (il existe une solution pour cette dernière catégorie d’utilisateurs qui consiste à faire passer leur Mac en compatibilité Windows).

Alors ? Vous êtes prêts vous aussi, comme des millions d’autres possesseurs de caméras IP, à vivre la grande aventure avec la vôtre ?
A présent que vous savez tout sur les caméras IP, il ne vous reste qu’à choisir celle qui vous correspond le mieux et qui satisfera tous vos besoins.

Demandez notre avis.

Décrivez-nous votre besoin en quelques lignes, avec pourquoi pas un schéma, vos spécificités et préconisations. Nous vous assurerons un service de conseil optimal.

Un formulaire est également accessible en ligne. Ici.

Nouvelle génération de caméras IP Fisheye

Dans un marché aux constantes évolutions technologiques, les caméras IP prennent une place prédominante.

Sur ce marché de la vidéosurveillance où la technologie n’a de cesse d’évoluer : aujourd’hui le Fisheye nous en met plein les yeux ! Fisheye signifie « œil de poisson » et permet comme ce dernier de voir à 360°.

Cette avancée technologique a pour objectif de nous faire observer une image de 180° à 360° ; une caméra pour tout voir.

Prenons par exemple :

  • une boutique que l’on souhaite surveiller. Une caméra Fisheye placée au plafond offre une vision complète de l’espace (attention aux angles morts),
  • un parking, une cour, un quai de chargement. Cette technologie assure la vue de l’ensemble (attention aux angles morts).

Cet équipement adossé à l’IP permet l’observation intégrale. Hier encore il fallait de nombreuses caméras pour surveiller un ensemble. Maintenant un seul point suffit à cette prouesse, hors angles morts. Vous enregistrez l’ensemble de la scène choisie et les images mégapixels vous permettent de zoomer à partir de l’enregistrement pour recueillir le détail souhaité. Ce qui hier n’était pas possible aujourd’hui le devient.

Un logiciel de retraitement de l’image qui est enregistrée en forme sphérique, redresse cette dernière pour une bonne reconnaissance et identification.

Plus besoin de caméras motorisées qui ne voient jamais qu’une partie du lieu, la caméra IP Fisheye 360 restitue une image à faire pâlir d’envie Nicéphore NIEPCE.

Grâce à l’application pour Smartphones, entrez dans l’image, zoomez et déplacez-vous dans la pièce comme si vous y étiez d’un simple geste sur l’écran, cela relève presque de la magie.

Si vous attendiez avec impatience ce petit coup de baguette magique, ouvrez bien grand les Fish Eyes et offrez-vous enfin la nouvelle caméra IP FishEye 360 !

Caméras Vidéo Factices : Bonne ou mauvaise idée ?

Lorsque l’on cherche à sécuriser un lieu, qu’il s’agisse d’une habitation, d’un entrepôt, de bureaux, ou même d’un commerce, on arrive assez rapidement à la partie Vidéosurveillance.

A défaut d’empêcher physiquement les voleurs d’entrer, la surveillance vidéo à un effet dissuasif puisqu’elle est le signe de la sécurisation d’un périmètre. Passer dans le champ de la caméra implique pour le voleur de savoir qu’il risque de laisser des traces.

La présence de caméra de vidéo surveillance indique donc au voleur que ce lieu est sous surveillance, et si vidéo surveillance il y a, il y a très surement une alarme anti intrusion qui vient s’ajouter au dispositif.

On peut dès lors penser que l’installation de caméras factices pourrait suffire à sécuriser un lieu. Mais est-ce bien sûr ?

Le voleur repérant les caméras, conclura directement au risque élevé de se faire prendre, et passera au client suivant. Cependant, le risque existe que le voleur ne soit pas aussi catégorique.

 

Il peut tout d’abord avoir des éléments d’habillage qui vont rendre son identification difficile même avec des caméras : casquette, masque, ou simplement baisser la tête peuvent parfois suffire à rendre l’identification extrêmement difficile.

Il peut s’agir d’un voleur professionnel, au sens où il connait bien son affaire, et est à même de détecter une vrai d’une caméra factice.

De part son installation premièrement : En effet, le prétexte d’une caméra factice ne doit pas donner lieu à une installation non réaliste. Il faut simuler les raccordements au secteur, au système… et ne pas, sous prétexte d’un coût d’achat des caméras factices peu élevé, en placer de manière trop nombreuse.

Deuxièmement, un œil expert saura faire la différence la plupart du temps entre une caméra factice et une non factice.

 

Alors, miser sur une simple installation de caméras factices sans rien derrière n’est pas une solution recommandable. Si les voleurs réalisent la supercherie, ils risquent de prendre leur temps en n’ayant plus aucune contrainte.

Les caméras factices trouvent leur véritable intérêt lorsqu’elles viennent en complément d’un système de vidéosurveillance réel.

Là où les caméras optionnelles n’ont pas été installées, car justement optionnelles, une caméra factice pourra être installée. Là où un angle supplémentaire serait couvert, mais n’est pas indispensable, vous pourrez dome-factice-3installer une caméra factice pour compléter votre système de vidéosurveillance.

Dans une boutique, un magasin, les caméras participent à la dissuasion. Si les clients voient les images des moniteurs de surveillance vidéo, ils peuvent en déduire que le système de vidéo surveillance fonctionne. Ils n’auront pas le temps d’identifier quelles caméras sont factices ou non.

Alors si vous voulez installer des caméras vidéo factice, c’est une bonne idée, si les caméras factices viennent en complément d’un véritable système de vidéosurveillance, et une alarme anti-intrusion.

 

Bien Choisir Son Système de Vidéosurveillance

Bien choisir sa vidéosurveillance ? C’est facile ! Suivez le guide !

Système de Vidéo surveillance
Bien choisir son système de vidéosurveillance, c’est avant tout bien comprendre quels sont vos besoins en matière de vidéosurveillance.

Si vous désirez faire de la levée de doute, c’est à dire pouvoir vérifier à distance ce qui se passe chez vous en cas de déclenchement de votre alarme, le système vidéo que vous allez choisir n’aura probablement pas les mêmes caractéristiques techniques que si vous voulez pouvoir lire les plaques d’immatriculation des véhicules sur un parking.

Il vous faudra donc, pour bien choisir votre système de vidéosurveillance :

1. Analyser quels sont vos besoins en matière de vidéosurveillance de votre domicile (maison, jardin, garage, allées, abords de propriété, …) vidéosurveillance de vos locaux professionnels, boutique, restaurant, entrepot, ..

2. Comprendre quels système vidéos, quelles caméras, peuvent le mieux répondre à votre besoin

3. Choisir en connaissance, le système de vidéosurveillance qui sera le plus adapté à votre situation.

Avant de foncer tête baissée sur les premiers kits de vidéosurveillance, vous devez vous familiariser avec le langage et la technologie propre aux systèmes de vidéosurveillance.

Composition d’un système de Vidéosurveillance

En général un système de vidéosurveillance sera composé au minimum :

  • Enregistreur DVR+caméra de surveillance+cablesd’un Enregistreur : Il reçoit les images vidéos et peut les stocker sur un support
  • un Moniteur (Un écran) : Raccordé à l’enregistreur, il permet de voir les images vidéos des caméras, en temps réel, ou enregistrées
  • des caméras : Le nombre de caméras que l’on peut raccorder à un enregistreur est fixé par la capacité de l’enregistreur vidéo
  • des cables : qui relient les caméras à l’enregistreur.

Numérique/Analogique

Ces deux termes sont souvent cités dans les différents systèmes de vidéosurveillance. Ils correspondent à la façon dont l’image est captée, envoyée, stockée. Votre système vidéo sera soit analogique soit numérique, ce qui implique que vos caméras vidéos, vos cables, l’enregistreur pourront communiquer ensemble. Le coût varie entre analogique et numérique, tant du coté des caméras vidéo que des enregistreurs.

Cablage

C’est assurément l’un des points souvent négligés lors du choix, et c’est pourtant un point délicat dans le choix de votre système de vidéosurveillance. En effet, chaque caméra devra être reliée à l’enregistreur.

A l’exception des Caméras Numériques en Wifi, il faudra « tirer un cable » entre l’emplacement de la caméra et l’enregistreur. Si la plupart des cables sont 2 en 1 (c’est-à-dire qu’ils fournissent l’éléctricité nécessaire et véhiculent le signal vidéo) il faudra quand même prévoir de les installer de façon « esthétique », et prévoir les bonnes longueurs.

Dans le cas de l’installation d’un système de vidéosurveillance dans un entrepot, des bureaux, ou un local professionnel, cela est souvent facilité par la présence de faux plafonds, ou de gaines déjà existantes.

Chez le particulier, ne négligez pas cet aspect de votre installation de vidéosurveillance. Vérifiez par où vous pourrez passer : Les combles, BA13, sous sol complet, … Et essayer de prévoir quelles longueurs de cables seront nécessaires.

La plupart des kits sont proposés avec des longueurs de cables standard (20 mètres). N’hésitez pas à contacter votre revendeur et lui demander de changer la longueur de certains cables pour s’adapter à votre configuration.

Résolution

Il ne s’agit pas de celles que l’on prend en fin d’année, mais bien de la qualité d’affichage de vos caméras, et de votre enregistreur. Chaque caméra dispose d’une résolution (exprimée en pixels pour la vidéo numérique, ou en lignes pour l’analogique). Plus la résolution est élevée, plus l’image sera précise. Attention cependant, la résolution de votre caméra vidéo doit être compatible avec votre enregistreur. Si la résolution vidéo de la caméra est trop élevée, l’enregistreur ne pourra sauvegarder les images, et même bien souvent, n’acceptera pas la caméra.

Bien entendu, plus la résolution est élevée, plus le prix s’en ressent, mais meilleure est la qualité d’image. En fonction de vos besoins, choisissez la bonne résolution. Pour identifier des personnes, en mouvement ou statiques, en fonction de l’éclairage, pour identifier des plaques d’immatriculation, … A quelle distance seront les sujets à identifier ? Tous ces paramètres doivent compter dans votre choix de la résolution de vos caméras.

1. Je choisis mon Système de Vidéosurveillance Idéal

Munissez vous d’un plan du lieu que vous voulez équiper et sécuriser. Cela vous permettra de visualiser les points de passages obligés, déterminer les zones à surveiller. Faites attention à la luminosité des zones, les potentiels angles morts, … vous pourrez ainsi facilement déterminer où placer vos caméras, et le nombre de caméras vidéos nécessaires.

2. Je choisis mes caméras

En fonction des emplacements que vous avez déterminé, vous allez pouvoir choisir les caméras qui vous seront nécessaires. Intérieurs ou Extérieures, Angle de vue plus ou moins important, résolution plus ou moins grande en fonction du niveau de détail désiré, … Prenez un soin particulier à étudier les conditions de luminosité de vos zones à surveiller: La lumière est-elle naturellement suffisante, et aurez vous besoin d’une vision nocturne ?

Il existe des caméras vidéo aux capacités techniques similaires mais offrant des design différents. A vous de choisir la caméra qui s’intégrera le mieux dans votre lieu à sécuriser. Certaines caméras savent devenir très discrètes.

3. Les Cables

Avec votre plan, vous allez pouvoir positionner votre enregistreur, ce qui déterminera la longueur des cables dont vous aurez besoin. Le placement de l’enregistreur doit répondre à un certain nombre de paramètres :

– L’endroit doit être un minimum sécurisé. Sinon il est facile de le dérober, ou le détruire pour supprimer les preuves visuelles.

– Il doit disposer d’une alimentation électrique et dans la plupart des cas, d’un accès à internet qui vous permettra d’y accèder à distance.

– Enfin, éviter de le placer trop loin de vos caméras. Cherchez à placer l’enregistreur au plus près de l’ensemble des caméras, cela diminuera le cablage nécessaire. Car plus le cable est long, plus il y a risque de perte de qualité au niveau du signal vidéo.

4. Mon enregistreur numérique

Vous connaissez le nombre et le type de caméras dont vous avez besoin, le choix de l’enregistreur est de ce fait une conséquence de vos choix. Chaque enregistreur dispose d’un certain nombre de ports permettant de brancher un maximum de ‘n’ caméras. Les enregistreurs numériques sont en général capables d’accueillir 4, 8 ou 16 caméras.

Pensez au futur : Aurez vous besoin ultérieurement d’une ou plusieurs caméras supplémentaires ? Si c’est le cas, prévoyez d’ores et déjà un enregistreur adapté.

Vous avez tous ces éléments en tête ? Vous êtes fin prêt pour trouver le système de vidéosurveillance le plus adéquat!