Partir en vacances en étant bien assuré

Les grandes vacances arrivent à grands pas, beaucoup de personnes vont pouvoir prendre des vacances bien méritées. Bien que les vacances soient faites pour se reposer, elles sont aussi synonymes d’augmentation des vols et cambriolages, du au fait de l’absence dans les maison. Nous avons d’ailleurs un article donnant quelques astuces pour partir sereinement en vacances en toute sécurité. Mais avant de partir, avez vous eu le temps de vérifier votre contrat d’assurance multirisque habitation ? Etes vous bien couvert contre les vols, les incendies ? 10% des ménages victimes de cambriolage ont déclaré ne pas être assurés contre ce risque au moment des faits. Et pour vous ?

L’assurance multirisque et obligations

L’assurance multirisque n’est pas obligatoire lorsque le propriétaire occupe son logement, sauf si le bien fait parti d’une copropriété.

Un locataire est obligé de prendre une assurance habitation.

Attention, si un propriétaire n’a pas d’assurance, il devra alors prendre en charge l’indemnisation de tous les préjudices que lui et son bien pourraient causer. ( Source : service-public).

L’assurance multirisque habitation protège vos biens mobiliers et immobiliers, votre bâtiment principal, vos dépendances et chaque équipements dans chaque bâtiment.

On trouve généralement dans un contrat d’assurance multirisque habitation des garanties de base et des garanties complémentaires.

Le contrat assure :

1- les dommages au biens, donc touts les bâtiments de l’assuré ainsi que ce qu’ils contiennent, comme les meubles, le matériel à condition d’avoir notifié à l’assureur l’ensemble des bâtiments mais aussi avoir correctement évalué les objets qu’ils contiennent. Si vous avez oublié un bâtiment, il ne pourra pas être pris en compte.

2- la responsabilité civile « vie privée » au titre de laquelle l’assureur se substitue au responsable pour indemniser la victime ,
3- la responsabilité civile de l’assuré si le propriétaire ou locataire est responsable des dommages causés à des tiers du fait de son habitation.

Généralement, au contrat est ajouté

  • une assurance « protection juridique ».
  • la couverture des dommages liés aux vols, incendies et explosions, tempête, grêle, neige, dégâts des eaux, vandalisme, bris de glace, catastrophes naturelles et technologiques.

Ceci dit, le mieux est de vérifier votre contrat .Les conditions générales de celui-ci vous aiderons à vérifier les risques qu’il couvre, mais aussi les montants déclarés, les franchises, les exclusions de contrat ainsi que les obligations.

Certaines assurances obligent l’installation d’un système d’alarme ou autres systèmes comme les barreaux de fenêtre.

Sachez que si vous ne réalisez pas les demandes du contrat vous ne pourrez pas être indemnisé.

Conclusion

Pensez à avoir un contrat, ne pas en avoir pourrait avoir des conséquences désastreuses si vous reveniez de vacances et que vous soyez cambriolé, qu’il y ait eu le feu ou même des dégradations.

Pensez aussi à vérifier votre contrat fréquemment. Les changements de vie et achats de matériel, que ce soit de l’informatique, des équipements de jardin comme une tondeuse ou du matériel de bricolage ne seront pas pris en compte si votre contrat date un peu. Il faut le renouveler, cela aussi permet de vérifier la prime d’assurance.

Pensez à garder toutes les factures de matériel, mobilier, ainsi que des photos. Que ce soit sur un disque dur ou une clé USB, cela vous permettra d’avoir une preuve de ce que vous avancez.

Ne sous-estimez pas la valeur totale des biens. En règle général, on le fait. Ce serait dommage d’avoir oublié la valeur de la télévision à écran plat, de l’outillage. Ne la surestimez pas non plus, la prime d’assurance est en corrélation.

Surtout, sachez que si vous êtes assuré, mais que vous oubliez de fermer les portes, le gaz et que vous avez un dégât du au feu ou un cambriolage, vous pourriez ne pas être indemnisé. Donc pensez à bien tout fermer.